Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Violents orages du 12 juin 1948
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » Violents orages du 12 juin 1948
Twitter


Violents orages du 12 juin 1948


Le sud est de la France a subi une véritable tempête. Le Lyonnais et l' Ain ont particulièrement souffert des violents orages qui se sont abattus le 12 juin 1948.
Dans la nuit du 12 au 13 juin, un orage d 'une violence extraordinaire s' est déchaine sur Lyon. Après une journée de chaleur accablante, un vent violent se leva en cours de soirée. Trsè vite, ce sont des trombes d' eau accompagnées de chutes de grêle qui prirent le relais sur la ville sous des éclairs incessants. Toute circulation fut aussitôt rendue impossible pour les tramways comme pour les automobilistes. De nombreuses branches furent brisées un peu partout dans la ville. La place Bellecour était jonchée de feuillages et de bois abattus par la tornade. Partout les rues furent inondées et la foudre s' abattit en divers pioints de Lyon, mettant à rude épreuve le travail des pompiers. Un incendie fut provoqué par la foudre au Musée des Facultés quai Claude Bernard malgré tout de même 11 paratonnerres. Les laboratoires de physiologie et de géologie furent touchés.
La Chartreuse ne fut pas épargnée. Ainsi la célèbre route du Désert fut coupée par des rochers et des cailloux charriés par le Guiers-Mort en plein débordement. Les dégâts ont été considérables et la circulation totalement coupée. One stima à plusieurs millions les dégâts sans compter les dévastations forestières. Le Benz qui est sorti de son lit, emporta pas moins de 600 m3 de bois. L' eau envahit une usine. On évalua les dégâts à environ 3 millions.
En Maurienne, l' Arc grossi en quelques heures emporta  plusieurs ponts sur son passage dont un pont de chemin de fer sur la ligne de Paris-Modane. 2 autres ponts connurent des dégâts dont un routier.



Violent orage sur la Bresse et les Dombes


En soirée du 13, le département de l' Ain a subi de violents orages, en particulier en Bresse et dans les Dombes. Il apparait que les champs de blés ont été couchés par l' orage, provoquant des dommages sur une réciolte qui s' annonçait assez bonne. Les dégâts furent grands dans les jardins; des pentes ont été ravinées. Les arbres fruitiers ne furent pas épargnés : branches arrachées,fruits tombés... De mémoire de Bressan, on vit rarement pareil phénomène. Des rues furent transformées en véritables ruisseaux, obligeant les automobilistes à s' arrêter, attendant l' écoulement des eaux et la fin des chutes de branches. Dans les prés, les cuchons de foin partaient à la dérive.
A Bourg en Bresse, la foudre tomba sur le paratonnerre de la Basilique du Sacré Coeur sans causer de dommages. Un homme fut tué par la foudre à St Nizier le Désert dans son exploitation agricole. Dans le même secteur, du bétail dans les champs ne fut pas épargné. Des animaux ont également été foudroyés. A Villette, des installations électriques furent touchées; des vitres brisées. La foudre provoqua un début d' incendie assez vite maitrisé par les pompiers dans un atelier de menuiserie mécanique.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager

Précédent  
  Suivant

Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 1.19 secondes