Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - orage dévastateur sur St Etienne et sa région
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » orage dévastateur sur St Etienne et sa région
Twitter


22 août 1994 : orage dévastateur sur St Etienne et ses environs


C' est un véritable déluge qui s' est abattu ce soir du 22 août 1994 sur St Etienne; ce fut un orage dévastateur  d' une rare violence, sur toute l' agglomération dès les coups des 21 h. Non seulement les pluies furent abondantes ( jusqu' à 43 mm recceuillis dans certains secteurs ) mais le vent fut de la partie dans les quartiers nord de la ville; jusqu' à 86 km/h avec en prime des grêlons. Selon les observateurs, ce phénomène ne fut pas exceptionnel mais tout de même son intensité a provoqué de nombreux dégâts qui ont nécessité de gros moyens sur le terrain. Ainsi pendant toute la nuit des secours furent mobilisés et cela continuait encore dans la journée de mardi. Bien que très localisé, cet orage proche d 'une tornade a mobilisé une centaine d 'hommes aussi pompiers que policier pour de sopérations d' urgence fréquemment. Plusieurs personnes furent entourées par les eaux. D' ailleurs les appels téléphoniques furent très conséquents pour signaler des inondations. Il y a eu aussi des coupures de courant. La situation la plus délicate a concerné l' autoroute A72 reliant St Etienne à Lyon. Elle a dû être même fermée à la circulation. Plusieurs automobilistes surpris par la violence des pluies furent cernés par les eaux montantes dans la cuvette située entre Montreynaud et Méons. Bloqués dans une nappe d' eau qui atteignait parfois le 1,50 m, les automobilistes n' avaient pas d' autre choix que de se réfugier sur le toit de leur voiture en attendant l' arrivée des secours en 4 x4 . Outre cela, on ne comptait plus les arbres couchés sur la voie de chemin de fer en direction de Roanne ou d' autres qui coupèrent le boulevard Thiers. Le lond de cette artère 12 tilleuls parfois âgés de 80 an  et possédant un diamètre d' 1,80 m , furent arrachés par les violentes rafales de vent s 'engouffrant dans un axe linéaire. Ce fut très bref mais très dévastateur sur cette portion sur environ un kilomètre. Il y a eu comme un goulot de vent. Dans le quartier du Soleil, une coulée de boue a enseveli une voiture partiellement bloquant son occupante qu' il a fallu dégager dans une position assez délicate pour les secours.  L' eau a aussi noyé des transformateurs EDF coupant l' alimentation des réseaux de 20 000 volts. On a compté ainsi près de 8000 foyers dans le noir en soirée qui retrouvèrent le courant au bout d 'une heure pour la plupart ( vers 3 h du matin pour quelques uns encore) grace aux équipes d 'intervention rapide d' EDF. Des locaux de sociétés furent aussi touchés par l' orage en particulier des toits soufflés par les forts vents mais leur activité n' a pas trop souffert de ce dommage. Les secteurs inondés ont été asséchés au fil du temps. Une reconnaissance de catastrophe naturelle fut déclarée lors d 'un arrêté datant du 15 novembre.


Nombreux hectares de vignes touchés dans la Drôme


La nuit suivante, c' est la Drôme qui fut très touchée par les violents orages. En effet, dans la nuit de mardi à mercredi, la grêle a ravgé 1000 hectares de vignes dans le sud de ce département.  Au total, à 2 h du matin, 5000 hectares sur une bande de 10 km de long et 2 km de large ont été touchés par des grêlons dont la taille atteignait parfois la grosseur des oeufs de poule. Les communes particulièrement touchées furent Suze la Rousse, Bouchet et Tulettes. Les pieds de vignes furent laminés où les feuilles et les raisins furent emportés; l' écorce rongée. A Tulettes, on estima à 2000 hectares touchés par cette grêle.  Les vendanges ont dût être avancées en raison de ce phénomène violent dans les secteurs touchés pour essayer de sauver ce qui pouvait encore l' être.

Mots-clés associés

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager

Précédent  
  Suivant

Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 0.35 seconde